Fabrice Hadjadj

Né en 1971 à Nanterre, de famille juive. Marié et père de trois enfants. Professeur de philosophie et de littérature en lycée. Il collabore au Figaro Littéraire et à Art press.

Il a publié

Il dirige les travaux de la Compagnie du Caillou blanc :

  • 2002 La seule chose nécessaire, au Théâtre du Nord-Ouest (Paris).
  • 2003 La salle capitulaire, Abbaye de Tournus, à l’occasion d’une exposition de Gérard Breuil. Mise en son : Fabrice Hadjadj. Avec Michael Lonsdale, Stéphanie Schwartzbrod, Nicolas Struve, Michel-Olivier Michel...
  • 2002-2003 A quoi sert de gagner le monde, Espace Bernanos (Paris). Mise en scène : Siffreine et Michel-Olivier Michel. Avec Nicolas Struve, Damien Ricour, Christelle Linéros, Isabelle Serprix (repris en 2005, joué à Lyon en 2004 et en 2006).