Le Grand Romancier Américain

Nouvelles israéliennes

par Tzvi Fishman

Ajouter au panier

120 pages, 14 €


« Tout le monde lisait le livre de Lansky, le seul livre interdit par le Congrès des rabbins américains. Toute sa vie, affirmaient-ils, n’était qu’une campagne publique pour annihiler le Juif en lui. Lansky accepta le combat. « Dieu n’existe pas ! », proclama-t-il. « Les Juifs sont racistes ! J’ai honte de mon judaïsme, si je pouvais faire repousser mon prépuce, je le ferais. » L’homme avait un véritable génie pour se maintenir dans la presse. Il entreprit alors une mission historique dans le monde entier : CAMPAGNE POUR LA PAIX – ENLEVER ISRAËL AUX JUIFS. Son idée était provocante. Il appelait au transfert des Juifs d’Israël en Alaska. Quelques Esquimaux anxieux protestèrent, mais ce qui au départ était un canular fit boule de neige. Des intellectuels juifs respectés lui apportèrent leur soutien. Pourquoi renoncer seulement à la Cisjordanie ? Peut-être la solution résidait-elle dans l’abandon du pays tout entier. Pourquoi parler du transfert des Arabes ? Mieux valait transférer les Juifs. Les Parlements en Angleterre et en France discutèrent de la question avec ardeur. À l’ONU les Arabes exigèrent que le Conseil de sécurité se prononce par un vote… »

Texte traduit de l’américain par Claire Darmon.


Share on FacebookTweet about this on Twitter

« Fishman : le La Fontaine israélien. »

Sarah Vajda

 

« Maniant avec dextérité l’art du violon qui porte sur les nerfs, poussant jusqu’à l’absurde les logiques qui animent les divers protagonistes du « conflit », Tzvi Fishman trace la voie d’un réalisme qui fait la part du feu, choisissant le raisonnable plutôt que le rationnel et sa folie kafkaïenne. »

Falk van Gaver
Causeur