Ring

« Taguieff contre Super-Résistant »

« …On sera frappé par la gravité de ce livre. Maître en l’air délicat de l’ironie, (Taguieff) semble ne plus y croire. Ne plus croire en un sursaut ici, en France, en Europe, en Occident. Il observe : Israël est marginalisé sur la scène internationale. Et si Israël était finalement vaincu par les apôtres, combattants et sympathisants du jihad, parions que les Juifs auraient alors le choix entre la valise et le cercueil. Horizon qui oblige l’État hébreu, ce sublime anachronisme, à se battre, tandis que des armées d’intellectuels sans Histoire espèrent sa mort. Jusqu’à nouvel ordre, Israël maintient. On souhaite qu’il n’oublie jamais cette belle formule extraite de ce livre précieux : "Mieux vaut souffrir de n’être pas aimé que de disparaître sous les applaudissements de ses ennemis." »

Loïc Lorent, surlering.com, 30 juin 2011

suite de l’article de Loïc Lorent dans Ring icî

présentation complète du livre de Pierre-André Taguieff