Le petit boutang des philosophes

Fabrice Luchini interrogé par Luc Adrian
(Famille chrétienne, 10 mai 2016) :

« — Vous lisez l’Évangile de saint Marc ?
— Pas encore. Avant de plonger dans les Évangiles, je lis Pierre Boutang. C’est du lourd  ! Hier soir, je dînais avec François Hollande qui me dit  : “Vous lisez Boutang  ? C’est la passion de mon père  !”
Je lui réponds  : “Transmettez mon salut admiratif à votre père car un lecteur de Boutang, c’est un costaud.” Je suis paumé…
— Qu’est-ce qui vous attire chez Boutang  ?
— Le poison de la curiosité. Pourquoi suis-je ainsi happé  ? C’est d’un tel niveau philosophique que je n’ai pas les moyens de suivre. Pourtant j’y vais. Autant Nietzsche, je peux facilement m’y mettre, car c’est un styliste poète, autant ces philosophes qui mettent Kant en allemand face à Thomas d’Aquin en latin… je ne fais pas le poids  ! (…) »

Ce livre est un manuel pour commencer.

Œuvres de Pierre Boutang, chez le même éditeur :

Reprendre le pouvoir, court traité du pouvoir à l’usage des Français d’aujourd’hui
La Politique, la politique considérée comme souci
La Guerre de six jours