L’Homme Nouveau


« Assistante de Louis Jouvet, la jeune Charlotte Delbo (1913-1985) entre dans la Résistance avec son mari. Celui-ci sera fusillé au Mont Valérien et son épouse envoyée à Auschwitz puis à Ravensbrück. Son œuvre sur la déportation et les camps nazis fait autorité. Cette brève pièce de théâtre, écrite en 1967 mais publiée seulement aujourd’hui, se veut un hommage à son mari défunt. La forme est assez surprenante, celle d’un échange entre l’héroïne, double de l’auteur, et un Allemand rencontré à Athènes [vingt ans après la guerre]. Héroïsme et culpabilité, engagement et lâcheté, culture et barbarie, haine et pardon, mémoire et oubli, s’affrontent, parfois à fronts renversés. »

Antoine Rizzo, L’Homme Nouveau n°1528 du 27 octobre 2012.

• présentation complète du livre ^