Le Grand Romancier Américain



La carrière de Lansky, le grand romancier américain, semblait terminée. Mais on avait oublié le vieux boxeur professionnel qui veillait, le vétéran rusé étendu dans les cordes, bloquant les coups de poing, attendant de reprendre son souffle pour marquer l’ultime K-O. On avait oublié que, pour obtenir un diamant, il fallait forer le charbon. Éphraïm n’avait pas jeté l’éponge. Certes, il savait qu’il tombait. Il reconnaissait que son talent n’était plus le même. La vivacité, l’énergie et la force intérieure de son apogée lui faisaient défaut. Mais il continuait à boxer, peu désireux de renoncer au rugissement électrisant du ring.
C’est alors qu’il décida d’une rentrée fracassante. Il renonça à l’alcool, à la drogue, et aux femmes, débrancha le téléphone et écrivit…