Alain Suied



Alain Suied est né le 17 juillet 1951 dans l’antique communauté juive de Tunis ville que ses parents quittent en 59. Il écrit dès l’âge de dix ans. Peu après les évènements de mai 68 il envoie un poème à « L’éphémère », revue dirigée par André du Bouchet, Yves Bonnefoy, Paul Celan, etc. Son premier recueil paraît en 1970 au Mercure de France : « Le Silence ». Il traduit Dylan Thomas, Keats, Blake, Updike, Faulkner, Pound, Muir, Jarrel, Coleridge, etc. Il est le premier – dès le début des années 70 – à défendre l’œuvre et la figure de Celan « poète juif ».

Alain Suied disparaît le jeudi 24 juillet 2008 au terme d’une longue maladie.